Les risques de conduite en hiver

0
719
risques de conduite en hiver

Pluie, neige, verglas… Alors que les conditions hivernales commencent à s’installer en France. ChainesBox vous donne quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises : Comment éviter les risques de conduite en hiver.

 


 

Conduite

Adaptez votre allure aux conditions de circulation et surtout augmentez vos distances de sécurité avec le véhicule situé devant vous, et de manière générale avec tout obstacle ou piéton sur la chaussée ou le trottoir.


 

Visibilité

Votre visibilité sera régulièrement limitée en cette saison hivernale, notamment par la présence de brouillard plus ou moins épais. Les chutes de neige et la pluie sont aussi synonymes de visibilité réduite.

Avant de prendre la route :

  • Vérifiez tous les feux avant l’hiver (croisement, route, position, brouillard, stop, clignotant, … ). Un bon éclairage est essentiel pour améliorer votre champ de vision et surtout pour être vu.
  • Vérifiez vos balais d’essuie-glace et ainsi que la contenance du réservoir de liquide de lave-glace (prendre du -20°C minimum).
  • Procédez à un dégivrage complet de votre voiture (pare-brise, lunette arrière, vitres latérales, rétroviseurs). Utilisez la climatisation (chaude) pour un meilleur dégivrage.
  • Aérez et ventilez votre habitacle pour éviter la condensation.

Accessoires utiles à posséder dans l’habitacle : gilet haute visibilité obligatoires, triangle de pré-signalisation , raclette, gants, lampe baladeuse, boite d’ampoules, couverture de survie, …


 

Adhérence

Rappel : Une chaussée humide, verglacée ou enneigée rallonge les distances de freinage.

Lorsque la température est inférieure à 7°C, les pneumatiques été se dégradent d’un point de vue performance, plus précisément la gomme durcit et l’adhérence diminue.
Les pneumatiques hiver permettent de conserver toute l’élasticité de la gomme en montant rapidement en température. Un pneumatique hiver adhère mieux à la route, ce qui limite ainsi les sorties de route.

Pour une meilleure efficacité, nous vous conseillons vivement de monter les pneus hiver par 4.
Le contrôle de la pression devra s’effectuer correctement comme le restant de l’année, néanmoins s’il fait très froid augmentez de 0,2 bar (à froid) la pression en respectant les préconisations constructeurs (voir l’autocollant en portière ou le livret technique du véhicule).

Alors, attention aux sorties de route pour éviter la tôle froissée 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here